L’admission

Suite à un accident, une maladie ou une inaptitude, vous ne pouvez plus exercer  votre activité professionnelle. Vous pouvez prétendre suivre une formation de réadaptation professionnelle.
Le Centre Suzanne Masson dispense des formations d’élaboration de projets et des formations qualifiantes, validées par un titre professionnel et délivrées par le ministère en charge de l’Emploi.
Vous souhaitez vous informer sur les possibilités d’orientation et de formation que le Centre propose, les démarches à effectuer pour y accéder et les différentes manières d’entrer en contact avec l’établissement (salons-rencontres, visites du Centre, adresse).
Des chiffres en moyenne sur les 5 dernières années :

  • 240 stagiaires accueillis par an.
  • 93 % de réussites aux examens.
  • 70 % d’insertion dans les métiers appris.

Dans un environnement médico-social adapté, les formations qualifiantes ont une durée de 12 à 22 mois, celles d’élaboration de projets, de 4 à 6 mois. Un véritable accompagnement personnalisé est proposé en parallèle à l’action de formation, pour une réinsertion professionnelle réussie. Des aides au projet professionnel, des actions de préparation et des stages en entreprise participent au dispositif.

Une pédagogie et des moyens performants

Des équipes de professionnels : formateurs, équipes médico-psycho-social et chargé d’accompagnement aux projets professionnels des stagiaires conjuguent leurs savoir-faire pour vous accompagner dans votre parcours de formation et surtout dans toutes les étapes de votre reconversion professionnelle. Le centre Suzanne Masson possède sur plus de 5 000 m²  l’ensemble des infrastructures permettant de dispenser un enseignement de qualité et un accompagnement personnalisé pour chaque stagiaire.

Rémunération et couverture sociale

Les stagiaires bénéficient d’une rémunération pendant toute la formation. Cette rémunération correspond à :

  • 100% du salaire brut antérieur (soumis à conditions)
  • ou à une indemnité forfaitaire.

Les stagiaires bénéficient d’une couverture sociale (maladie, accident du travail, invalidité), dès leur entrée en stage (s’ils comptabilisent au moins 200 heures d’ouverture de droits).

Trois niveaux de formation proposés

  • niveau III : équivalent au Brevet de Technicien Supérieur (BTS).
  • niveau IV : équivalent au baccalauréat ou du brevet de technicien.
  • niveau V : équivalent à celui du Brevet d’Etudes Professionnelles (BEP), ou du Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP).

Trois pôles

  • Electronique-numérique
  • Informatique
  • Projet